As soon as anything appears, Awareness simultaneously knows it, allows it and lets it go.

La Compréhension n'est pas Mentale


La compréhension n’est pas mentale; c’est même le contraire. La compréhension est l’expérience de la dissolution du mental dans sa source et sa substance.

___

Nous tirons cela de l’expérience. La compréhension est toujours la même expérience. C’est l’expérience de la Présence qui se connaît, est, et s’aime elle-même. Cette “compréhension” peut être modulée pour correspondre à toute question, mais le contenu réel de la réponse n’est pas une pensée, c’est la Présence. Seule la Présence se connaît elle-même.

___

Prenez la pensée : “Que font deux plus deux ?” Cette pensée est, pour ainsi dire, l’écran prenant la forme de l’image de “deux plus deux”. C’est la forme que la Présence prend en cet instant.

Lorsque la question ou la pensée “Que font deux plus deux ?” se termine, la Présence demeure comme elle est toujours, étant simplement elle-même, dans la connaissance de son Etre propre, tout comme l’écran reste présent lorsque l’image disparaît.

La pensée suivante qui apparaît est la pensée : “Quatre”. Ceci est à son tour, la forme que la Présence prend en cet instant. C’est la forme dans laquelle l’image apparaît sur l’écran.

La pensée “Quatre” est parfois confondue avec la compréhension. Ce n’est pas la compréhension, c’est l’expression de la compréhension, parfaitement taillée à la forme de la question. La compréhension a pris place entre la fin de la question (Que font deux plus deux ?) et le début de la réponse (Quatre). Le mental n’y était pas présent, c’est donc une expérience hors du temps et non objective. Qu’est-ce qui peut également expliquer cette transformation du mental entre une apparence et une autre, entre la question et la réponse ?

Cette expérience hors du temps et non objective est seulement interprétée comme une “manifestation” du mental, lorsqu’il revient. Lorsque le mental revient, il crée un pseudo “je” qui est estimé (par le mental) avoir été présent entre les deux pensées, comme créateur et témoin de la compréhension. Mais le mental n’était pas présent entre les pensées. Le mental ne comprend rien !

La compréhension n’est ainsi pas une “manifestation” du mental ou dans le mental et n’a donc pas de qualités objectives. La compréhension se connaît seulement elle-même. C’est simplement l’expérience non-objective de la Connaissance de notre être propre en l’absence du mental. C’est le synonyme de l’Amour, du Bonheur, de la Paix ou de la Beauté.

Nous ne comprenons jamais une idée, une idée se dissout dans la compréhension. Identiquement, nous n’aimons jamais une personne. Tout ce qui constitue la personne se dissout dans l’amour.

__

Il est très simpliste (et très commun) de penser que l’éveil est simplement l’abandon de la recherche pour l’illumination. C’est au contraire la vision directe que ce que nous sommes n’est pas une entité limitée et localisée, mais est néanmoins présent et connaissant, ce qui nous libère véritablement de la croyance et du sentiment d’être une personne, qui réside dans un corps.

C’est cette vision claire ou compréhension qui mène, parmi d’autres choses, à l’abandon de la recherche et non vice-versa.