The mind, body or world may lack something but our Self – luminous, open, empty, Awareness, which knows this sense of lack – is inherently free of it. Thus, happiness is its nature.

Une Seule Substance! Autre Expérimentation


Cette Conscience impersonnelle, divine et infinie est plus proche que proche. C’est notre substance, la substance même de toute expérience. Elle est connue simplement comme “Je”.

Pour comprendre et expérimenter cela par vous-même, voyez qu’il existe “quelque chose”, on en parle en terme de Conscience, qui est conscient de ces mots.

Maintenant fermez les yeux, puis ré-ouvrez les après un moment et regardez les mots de nouveau. Pour être clair dans la communication, appelons ces trois expériences (les mots, l’image noire qui apparaît lorsque les yeux sont fermés, et les mots de nouveau) A, B, et C.

A, B et C de toute évidence apparaissent et disparaissent. Toutefois, est-ce que ce qui sait (dans ce cas ce qui voit) A, B et C apparaît et disparaît ? Très clairement, non ! C’est notre expérience, que ce qui connaît tout objet du corps, du mental, et du monde, se poursuit continuellement à travers tout ce qui apparaît et disparaît. En d’autres mots A, B et C apparaissent et disparaissent au sein de la même Conscience.

Identiquement, il devient clair avec le temps, que la substance entière de chaque expérience est en fait toujours présente. Elle n’apparaît jamais, n’évolue pas, ni ne disparaît. Il n’y a qu’une seule substance.

Lorsqu’il n’y a pas d’apparence, cette Conscience reste simplement telle qu’elle est, la même Conscience, qui est tout à la fois témoin et qui prend la forme de chaque apparence, sans jamais devenir autre chose qu’elle-même.

Cette “connaissance d’elle-même telle qu’elle est” est ce que nous appelons l’expérience de l’Amour, la Beauté, la Paix, la Joie et la Compréhension. Ceux-ci sont les noms que nous donnons à la Conscience, lorsqu’elle cesse apparemment de se voiler d’elle-même, en assumant la forme de la pensée dualiste.